Articles Presse 2016 - Courir à Vauvert

Aller au contenu

Menu principal :

Médias > Vu dans la Presse
Les Bip Bip à l'honneur - Articles de la Presse 2016
09/12/2016 : Des coureurs endurants et fidèles



18/11/2016 : Il cours son premier marathon à 73 ans

Est-ce parce qu’à son club de « Courir à Vauvert », il est poussé par 2 locomotives comme Patricia et Rémi qui totalisent à ce jour 268 marathons à eux deux, que Jacques D’harboullé a voulu faire comme une bonne soixantaine de membres de son club, courir à son tour un marathon ? Sans doute. Toujours est -il qu’il s’est inscrit il y a moins de 2 mois au marathon de Salon de Provence, une édition unique et qu’il a terminé son périple de 42 kilomètres en 5 heures et 24 minutes à l’âge ou certains ne pensent qu’à jouer aux cartes et à pantoufler. Félicitations à Jacques pour cet exploit et bravo pour avoir rejoint tous les marathoniens de ce club. Des marathoniens qui étaient en action durant ces 3 derniers week-ends puisque Eric et Coralie Berrus étaient à Lausanne, Jean-Marie Razier et Christian Caplette à Francfort, Ezzedine Thouabtia, Estelle Fontanès,Thierry Balmadier, Jocelyn Coursier, Patrick Puyet, Jérôme Bonnafous à Nice-Cannes, Rémi et Patricia Boileau, Sandine Rouquette et bien sur le vétéran 4 Jacques D’harboullé à Salon ce dimanche 13 novembre. Il aura désormais le droit de porter le t.shirt avec inscrit « je suis marathonien », qui lui sera remis au même titre que 9 autres coureurs du club ayant terminé cette année leur 1er marathon qui ont pour noms : Nicolas Nieto, Pascale Daulon, Suzy Barry, Thierry Favre, Elisabeth Imbert, William Maura, Julien Mazzier, Nathalie Abert et Jennifer Meaux. Ce sera le dimanche 8 janvier 2017 à la salle Foucaran lors du gâteau des rois du club « Courir à Vauvert ».




26/09/2016 : Patricia Boileau Médaillée par sa ville et par le ministère des Sports !


10/09/2016 : Et de 100 !

S’il ne s’agissait de la course légendaire des jeux olympiques, modèle d’endurance par excellence, on pourrait croire que la 32ème édition du marathon du Médoc n’était pour Patricia Boileau qu’une simple formalité. Ne vous y trompez pas, même disputé dans une ambiance festive, le marathon reste avant tout une vraie épreuve sportive. Faire 42 kilomètres, nécessite un bon niveau de condition physique et une rigoureuse préparation.
En sportive accomplie, Patricia, outre le plaisir que lui procure la course à pied, intègre les contraintes spécifiques de la compétition (hygiène de vie, entraînement, capacité à prolonger l’effort…).
Dans le Médoc, ce samedi 10 septembre, accompagnée par plus de trente coureurs vauverdois, elle a couru sur les routes des prestigieux Châteaux viticoles son 100èmemarathon. Une performance mémorable mais aussi un grand moment de sport et de convivialité.



05/08/2016 : VAUVERT Patricia va courir son 100ème marathon!


Patricia Boileau va courir son 100ème marathon déguisée mais toujours aussi sérieuse avant le départ (Photo DR).

Le plus vieux sport du monde est certainement la course à pied. Patricia Boileau, vauverdoise, va courir son 100ème marathon, une performance incroyable qui demande rigueur et hygiène de vie hors-norme.

La course à pied est un sport ingrat, méconnu voire mésestimé... Pourtant, quel sport! Plus qu'un simple jeu, le marathon en est l'épreuve reine même s'il existe des distances plus longues et contraignants. La présidente du club "Courir à Vauvert" est une spécialiste de la chose.
Courir plus de 42km n'a rien d'anodin mais pour elle, c'est un plaisir! Amoureuse depuis son enfance de ce type de challenge, à près de 60 ans et avec 3 enfants (dont 2 jumelles), elle avoue qu'elle a "un peu honte aujourd'hui, mais à l'école je me faisais exempter de sport". Un comble pour celle qui court comme elle respire...
Partie faire un tour après avoir vu sa voisine courir au quotidien, elle décide de tenter l'aventure et c'est après quelques essais qu'elle prend goût à cet effort tout en tentant d'éliminer les kilos accumulés lors de sa grossesse.
Passer d'un footing ou d'une petite course de village à une distance telle que celle d'un marathon n'est pas donné à tout le monde alors l'entraînement intensif et le régime approprié sont de mise. "C'est une question d'entraînement et quelques années plus tard en 1990 je me suis inscrite à mon tout premier marathon, c'était à Barcelone et là, tout s'est accéléré".
10 marathons par an

Au début et chaque année, Patricia fait ses 2 marathons avant de doubler puis de quintupler l'effort. En courant, on peut faire le tour du monde... C'est ce qu'elle fait. Avec 25 pays au compteur et les marathons mythiques de New York, Boston, Los Angelès, Chicago, Miami, Las Vegas, Madrid, Rome, Londres, Berlin, Édimbourg, Dublin, Liverpool, Séville, Stockholm, Prague, Budapest, Venise, Milan, Amsterdam, Athènes, Porto, Marrakech, Istanbul ou encore Bangkok, Patricia arrive à courir sur presque tous les continents. Evidemment, avant d'aller à l'extérieur, Patricia jouait à domicile et a fait les plus beaux marathons français que sont le Mont St Michel, Paris, Bordeaux, La Rochelle, Vannes, Nantes, Montpellier, Rennes, Nice-Cannes ou Reims.
Comme le marathon semble ne plus assouvir les besoins de la sportive émérite, Patricia Boileau tente les 100kms de Millau mais se sent plus à son aise sur sa distance favorite. Avec un temps record d'exception réalisé en 3h39, Patricia dit qu'elle est "aujourd'hui plus près des 4h20 pour les boucler". Une belle performance tout-de-même!

Le 100ème en septembre

Elle mettra sans doute une bonne heure de plus pour parcourir son 100ème marathon puisqu'elle prévoit au de faire celui du Médoc (10 septembre 2016), réputé pour être le plus compliqué du monde avec ses 23 dégustations œnologiques...! Épicurienne malgré tout, "je ne pouvais rêver mieux pour marquer cet événement car c'est un marathon festif que j'ai déjà couru 7 fois. Je serai déguisée pour l'occasion en gâteau d'anniversaire, avec une trentaine d'amis de mon club qui courront eux en pâtissier, tout autour de moi" conclut Patricia Boileau qui devrait pour l'occasion porter le dossard n°100!
Bonne chance!



04/05/2016 : Patricia Boileau l'emporte au marathon de Sénart



06/04/2016 : Les coureurs de Courir à Vauvert étaient sur les routes ce week-end


 
Pas moins de cinquante et un membres du club de course à pied Courir à Vauvert  ont participé à différentes courses organisées ce week-end du 2 et 3 avril 2016.
C'est ainsi que trois d'entre eux étaient à Méjannes-le-Clap pour le trail des avens, trois autres étaient au 10 km du Pontet dans le Vaucluse, tandis que trente-huit se sont rendus dans le village voisin de Vergèze pour y courir soit le 5, soit le 10 km qui étaient au programme.
Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils n'y sont pas allés pour rien puisqu'ils ont ramené 13 podiums dont celui du club le plus représenté.
7 autres membres du club avaient décidé de se joindre aux quelques 57 000 coureurs du marathon de Paris avec pour seul objectif, celui de terminer.
C'est ainsi que Jocelyn Coursier, Rémy Alleaume Corinne Garcia, Alain Gonzalez et les 3 novices sur la distance : Agnès Floutier, Véronique Rouzier et Cédric Cretté ont tous rempli leur contrat, de même que Jean-Luc et Laure Mottet et ont ramené au bout de 42 km et 195 mètres, la belle médaille du 40e anniversaire de l'épreuve. 


24/03/2016 : Seize "bip bip" de Courir à Vauvert étaient à Barcelone



Courir un marathon est une épreuve que chaque amateur de course à pied rêve de faire un jour. dimanche 13 mars 2016, cinq "bip bip" ont terminé leur tout premier.
A l'intérieur du club Courir à Vauvert, ils sont près de 60 à avoir essayé et (toujours) réussi ce pari fou de parcourir les 42 kilomètres et quelques 195 mètres qui séparent l'arche du départ de la ligne d'arrivée.
Depuis ce dimanche 13 mars, jour du marathon de Barcelone, on peut en compter 5 de plus. Avec Christophe Gigondan qui a terminé son périple en 4h11, Nadège Peis en 4h57, Coralie Berrus en 5h15, Eric Berrus en 5h17 et Léa Donati en 5h22.
Les autres, plus expérimentés ont eux aussi reçu la belle médaille distribuée à l'arrivée, qui stipule que l'on a bien effectué la distance.
Voici leurs résultats : Ezzedine Touabtia a terminé en 3h18, Jean-Paul Courero en 3h41, Patrick Puyet en 3h54, Christelle Letulle en 3h55, Rémi Boileau en 4h00, Floriane Couderc en 4h09, Sandrine Rouquette en 4h09, Patricia Boileau en 4h23, Natacha Montalban en 4h33, Michael Brunel en 4h48 et Jean-Bernard Prianon en 4h48. 
D'autres "bip bip" le même week-end étaient présents sur les courses régionales et ont ramené 6 podiums : Betty Mestre 1re master 1 à Bezouce, de même que Monique Armand 2e master 3, Paulette Verrier 1re master 4, Sarah Alleaume 1re cadette et Nicolas Niéto 2e junior à Villeneuve-les-Avignon sans oublier Jacques D'Haboulé 2e Master 4 à la 1ère édition du vino trail.

 
Courir À Vauvert
compteur
10/12/2017
Retourner au contenu | Retourner au menu